mercredi 19 décembre 2012

Légumes cuisinés en brique de Liebig


Après avoir fait ses preuves sur le marché de la soupe, Liebig, détenu par l'américain Campbell depuis 1998, s'attaque au marché des légumes cuisinés en France et lance quatre préparations en briques allongées. « Une première au rayon des conserves », dit la campagne de communication. Pas tout à fait. Le groupe Bonduelle s'y était essayé il y a cinq ans. Sans succès.

Mais Frédéric Dessaux, le directeur commercial de Campbell France, veut y croire. «  Notre procédé est complètement différent et permet de préserver le croquant et le goût des légumes grâce au passage d'un courant électrique ». Un système baptisé « Ohmic », que le groupe utilise depuis cinq ans pour fabriquer des soupes à gros morceaux en Belgique. « Cette gamme a remporté un très gros succès en Belgique, mais on n'avait qu'une ligne de production expérimentale. Désormais, nous passons au stade industriel », précise Jean-Luc Plante, le directeur de la recherche et du développement.

Ratatouille rouge, ratatouille jaune, confit d'aubergines et tagines de légumes seront donc proposés par toutes les enseignes de la distribution début 2013 au prix de 2,90€ les 500g. Le marché du légume cuisiné a le vent en poupe et représente un CA de 90 M€ en progression de 9 % sur les douze derniers mois. «  Cette activité a un potentiel énorme dans un contexte où le consommateur se préoccupe de plus en plus de nutrition », commente Frédéric Dessaux. Les dirigeants de Campbell France se donnent du temps, mais ont l'ambition de devenir «  un acteur important de ce marché et un challenger du numéro un Cassegrain », qui caracole en tête avec une part de marché de 37%.
---
Source : www.lesechos.fr

Aucun commentaire: